En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos règles de confidentialité quant à l'utilisation des cookies.

Fréquences Langues



Histoire


Des terrains de sport à Fréquences Langues : itinéraire d'une polyglotte Chacun de nous a son histoire personnelle. C’est vrai pour nos stagiaires, comme pour notre équipe pédagogique. Ce qui explique que Fréquences Langues est devenue une référence dans l’apprentissage sur mesure des langues étrangères.

Katalin Millio, une polyglotte confirmée comme point de départ à notre école de langues

L’histoire de Fréquences Langues est liée à celle de Katalin Millio, cofondatrice de l'école de langues en 2001. Tout commence en Hongrie où elle apprend le russe par obligation et le français sans motivation particulière. Parallèlement sportive de haut niveau, elle découvre lors des compétitions internationales que l’apprentissage scolaire plus axé sur la grammaire que sur l’oral, ne permet pas de communiquer. De ce fait, elle débute par une mauvaise expérience dans son apprentissage des langues.

Après le bac, elle rencontre un ami français (son futur mari) et elle renoue avec la langue française. Mais cette fois elle reprend l’apprentissage par des cours individuels et surtout par les poèmes et les chansons de Julos Beaucarne. Grâce à la musicalité, au rythme et la poésie de la langue, elle trouve les clés de la communication orale. Dès lors, tout est réuni pour elle : la motivation, le contexte individuel, le besoin personnel, la poésie ainsi que la musicalité. Ses progrès furent immédiats : en un an elle atteint un niveau très confortable à l’oral.

L'expérience pour révolutionner l'apprentissage des langues étrangères

En France, elle découvre les livres d’Alfred Tomatis, en particulier « L’Oreille et la vie » (Éditions Laffont, Paris, 1977). Katalin Millio intègre le Centre Tomatis de Paris en 1993 comme collaboratrice, puis formée par le Professeur TOMATIS, elle devient consultante au Département Tomatis Langues.

Alfred Tomatis avait déjà mené beaucoup de recherches sur le sujet de l’intégration linguistique. Sous l’impulsion de son fils Christian, il décide en 1996 de faire la distinction concrète entre les activités de psychopédagogie et celles de l’apprentissage des langues vivantes.

Les objectifs et les problématiques d’apprentissage des langues ont besoin d’une approche adaptée aux milieux professionnels. Katalin Millio fut chargée de repenser la mise en application de la Méthode Tomatis® pour l’apprentissage des langues étrangères, compte tenu de sa formation avec Alfred Tomatis, de ses diplômes supérieurs en langue et civilisation française et en pédagogie de formation pour adultes, et bien sûr forte de son expérience personnelle.

Le « sur mesure », une réalité à Fréquences Langues

Consciente que chaque apprenant est différent, Katalin Millio met en place avec son équipe pédagogique des formations adaptées aux besoins spécifiques de l’apprenant à partir d’une évaluation approfondie qui définit : le contexte de l’utilisation de la langue, le niveau de communication à l’écrit et à l’oral, le potentiel de décodage des aspects phonétiques et rythmiques de la langue cible, ainsi que le dispositif pédagogique dont l’apprenant a besoin.

Suite à ce bilan initial, une formation sur mesure est conçue, incluant les séances de S.T.E.P.S. de la Méthode Tomatis® alternant les séquences passives et actives de l’intégration audio-phonatoire et les cours individuels, avec une pédagogie différenciée, au rythme adapté à chaque stagiaire. Des évaluations individuelles tout au long du stage permettent de réajuster si besoin le parcours de l’apprenant. Un bilan final mesure les objectifs atteints. Cet apprentissage des langues a été validé par Alfred Tomatis, car fidèle à ses directives.

2001 : l'odyssée de Fréquences Langues

Suite au décès du Professeur en 2001, Tomatis International est restructuré et le Département des langues vivantes prend définitivement une nouvelle forme.
Katalin Millio, avec d’autres collaborateurs parmi lesquels Patrick Guéran, le Directeur actuel, reprennent l’activité de cette application baptisée alors Fréquences Langues.

Aujourd’hui, le centre est situé dans le 9e arrondissement à Paris où sont formés des stagiaires avec des objectifs très différents. Des années d’expériences ont confirmé que la mise en application de la Méthode Tomatis® associée à des cours individuels par Fréquences Langues permet d’accélérer de 50 % le temps d’apprentissage linguistique (confirmé par les recherches de l’Union Européenne), mais aussi de développer chez nos stagiaires le plaisir d’acquérir et de communiquer dans une langue étrangère.
Associer la Méthode Tomatis avec des Cours Individuels et une pédagogie adaptée à chacun est notre spécificité et notre force dans l’apprentissage efficace des langues.

Apprendre en situation en intégrant dans la globalité une langue vivante

« On considère souvent que l’apprentissage d’une langue étrangère commence par l’apprentissage d’un noyau dur hors de tout champ d’application. Mais en confinant la langue à ce qu’elle a de plus abstrait, on oublie que l’intégration d’une langue étrangère est toujours celle d’une langue vivante, vivante par définition, nécessite un vécu dans cette langue. C’est pourquoi nous partons toujours des situations vécues des stagiaires : dans quel contexte, avec quel objectif et avec qui vont-ils être amenés à parler la langue étrangère ?
Ce questionnement des besoins de compréhension et d’expression (ce que nous appelons l’audit des besoins linguistiques) constitue un préalable indispensable pour construire des parcours pédagogiques différenciés. Grâce à cette approche « sur mesure » nous pouvons déterminer les champs d’action dans la langue les plus pertinents. Et en restituant le lien entre l’apprentissage et le besoin de communiquer dans un cadre imposé à partir de situations vécues, nous créons une dynamique d’acquisition linguistique d’autant plus efficace qu’elle s’appuie sur la technique TOMATIS ».
Propos de Katalin Millio retranscrits lors de différents échanges avec Bernard Chevalier